PARTAGER

Me Amadou Sall a dénoncé hier une réunion secrète au Palais présidentiel. «C’est la presse qui nous a informés qu’il y a eu une réunion au palais de la République il y a de cela 9 mois. Après 8 mois, le Conseil constitutionnel a démenti ces dires, mais ni le président de la République ni les magistrats ne les ont contestés. Je n’ai fait que réitérer ce que j’ai entendu. J’aurais failli à ma mission si je ne le rappelle pas. Je considère que c’est une attaque contre ma personne vis-à-vis du Procureur général lorsqu’il soutient que c’est faux. Qu’on ne fasse pas ce genre d’observations. Il doit savoir que je sais me défendre pour ce genre de questions. Cette réunion secrète est avérée. Vous (Procureur général), vous souffrirez de ce procès, car tout le monde sait que la base de ce procès est purement politique», dit-il. Et au juge, il ajoute : «Interrogez mon client et il le confirmera», dit-il au juge. Avant de poursuivre : «Mon client m’a dit qu’en 2015, le chef de l’Etat lui a demandé de le soutenir et il a dit niet. Et Macky Sall lui a répondu dans ce cas : ‘’Préparez-vous à finir votre carrière en prison’’», informe-t-il sous les applaudissements du public.
justin@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here