PARTAGER

Les membres du gouvernement n’ont pas été les seuls à avoir fait le déplacement pour compatir à la douleur des commerçants du Parc Lambaye. Une délégation du groupe parlementaire Liberté et démocratie, dirigée par Me Madické Niang, s’est aussi rendue sur les lieux. Arborant ses habits d’opposant, l’ancien ministre de la Justice sous le régime du Président Wade a tiré sur la Direction de la protection civile. «La Direction de la protection civile, son travail n’est pas de rester dans son bureau, mais de descendre sur le terrain pour s’enquérir de la condition de vie des populations, d’alerter sur les dangers qui peuvent les guetter. Nous ne faisons pas de la récupération politique mais nous disons à la Direction de la protection civile de faire son travail. C’est regrettable de voir qu’ils attendent tout le temps qu’une catastrophe se produise pour en parler», a-t-il fustigé. Me Madické Niang a ainsi interpellé le gouvernement, pour que la Direction de la protection civile «joue pleinement son rôle, celui de prévoir de tels fléaux en visitant ces lieux». «Un lieu comme celui-là doit être visité par la Direction de la protection civile pour vous conseiller dans votre manière d’occupation, de souscrire à une assurance-incendie», a-t-il dit. De même, le président du groupe parlementaire Liberté et démocratie a souligné que le gouvernement doit aider les victimes de cet incendie «à redémarrer leurs activités et faire en sorte que cette situation ne se reproduise plus». «Nous le dirons à l’Assemblée nationale, il (Macky Sall) utilise de l’argent ailleurs mais il doit vous soutenir et ce soutien doit commencer par vous aider à redémarrer vos activités», a-t-il déclaré.
dkane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here