PARTAGER

La mort de deux mineurs dans des conditions atroces a révulsé tout le pays. Cet accident a remis sur la table les longues détentions préventives et le surpeuplement carcéral. En visite à la Mac de Rebeuss, le ministre de la Justice tente de trouver des réponses à ces questions même s’il a fait des propositions déjà mises sur la table par ses prédécesseurs. «Nous sommes en train de travailler sur la possibilité de mettre des bracelets électroniques. Nous avons notre service juridique qui est en train d’y travailler. Mais pour faire ça, il faut quand même modifier les dispositions du Code pénal. Nous sommes en train de travailler sur ça. Nous avons même bouclé ce travail. Il va falloir que cela passe devant l’Assemblée nationale pour qu’effectivement cela rentre dans le corpus judiciaire au Sénégal. Et à partir de ce moment-là, je vous assure que les bracelets électroniques seront effectivement introduits et cela permettra d’éviter à certaines personnes d’aller en prison. Cela participera à décongestionner les prisons», a confié Me Malick Sall à l’issue d’une visite qu’il effectuait à la Mac de Rebeuss hier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here