PARTAGER

La défaite de Issa Hayatou est assimilée au choix de la démocratie, selon Me Augustin Senghor.  «La démocratie a parlé», a-t-il confié à Rfi. Le président de la Fsf ajoute que «l’Assemblée générale a décidé d’ouvrir une nouvelle page. Nous espérons passer à une autre étape, améliorer ce qui a été fait», a-t-il expliqué.
Me Senghor a par ailleurs rappelé qu’on doit aussi, «aujourd’hui, avec cette étape qui marque le départ» du président Haya­tou, lui rendre «hommage» pour tout ce qu’il a fait. «On s’est beaucoup appesanti sur la durée de ses mandats, mais on doit aussi s’attarder sur ses réalisations pour voir qu’avec lui, la Caf a fait un grand bond», a soutenu le patron du foot sénégalais.
Avec Senego

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here