PARTAGER

En marge du tirage du tournoi du Parlement, le président de la Fédé foot s’est exprimé sur la double confrontation contre l’Afrique du Sud décisive pour la qualification au Mondial 2018.
«A travers ce tournoi, on espère ouvrir une nouvelle ère avec un championnat de qualité cette année et surtout avec une qualification de notre Equipe nationale en Coupe du monde. Et c’est cette symbolique-là que nous retenons et c’est l’occasion aussi de réitérer notre engagement pour tout faire pour nous qualifier à la Coupe du monde», a soutenu Me Augustin Senghor. Qui en profite pour lancer un appel au public : «C’est l’occasion de réitérer un appel au Peuple sénégalais pour qu’il puisse tous ensemble, se mettre derrière notre Equipe nationale pour les deux matchs à venir afin qu’on puisse matérialiser cette qualification qui est encore à portée de main.»
Par rapport à l’enjeu de cette double confrontation, le patron du foot sénégalais souhaite que les hommes de Aliou Cissé fassent le plein : «Il ne s’agira pas de calculer, se demander s’il faut prendre un, deux ou trois points. Il s’agira simplement de faire tout notre possible pour gagner au besoin les deux matchs pour assurer une qualification, non seulement sûre, mais aussi incontestable. Et c’est sur cela que nous travaillons depuis notre dernier match contre le Cap-Vert.»
Par rapport au logistique, Me Senghor est rassuré : «Toutes les mesures sont en train d’être prises, aussi bien au plan du transport, de la logistique et de l’hébergement, pour que tout soit en place. Et c’est l’occasion pour moi de remercier bien vivement le chef de l’Etat parce que comme vous le savez, les dispositions sont en train d’être prises pour qu’on puisse voyager avec la Pointe de Sangomar aussi bien pour aller chercher les joueurs à Paris que pour aller à Polo­kwane et revenir à Dakar. Donc avec tout cela, les joueurs sont boostés à bloc pour pouvoir nous ramener déjà d’Afrique du Sud un bon résultat qui peut être les trois points, mais aussi gagner et terminer en beauté ici, à Dakar. Et encore une fois, j’insiste sur cela : nous avons besoin de l’ensemble des Sénégalais, de leur soutien massif pendant, après, qu’on soit à l’unisson. Et que surtout, les Sénégalais viennent massivement au stade le 14 novembre pour pousser leur équipe vers la victoire.»
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here