PARTAGER

Hier, le jury présidé par Yacouba Konaté a décerné la médaille d’argent au jeune artiste Mbaye Babacar Diouf du Sénégal pour son œuvre intitulée «Harmonie humaine». Tandis que la jeune artiste Moona remporte la médaille d’argent pour le concours de chanson.

Par Alioune DIOP
(Correspondance particulière)

Le Sénégal a obtenu hier deux médailles aux 8e Jeux de la francophonie à Abidjan. Mbaye Babacar Diouf a gagné la médaille d’argent dans la catégorie des Arts plastiques. C’est son tableau Harmonie humaine qui a été primé. Parlant du travail de Mbaye Babacar Diouf, le président du jury, Yacouba Konaté, a souligné la dimension «accessible de son tableau». Il s’agit d’une œuvre circulaire qu’il a réalisée et qui a un caractère esthétique simple. «Les formes de petite taille qui représentent des personnes qui se tiennent la main renvoient à l’écriture», a commenté le président du jury qui salue aussi ce «retour vers la technique fondamentale qu’est le dessin». «C’est du crayon sur toile», a-t-il enfin magnifié. Dans cette compétition des arts plastiques, Yazan Halawani du Liban a obtenu la médaille d’or et le peintre Ahmed Youssef Ahmed d’Egypte est reparti avec le bronze.
Pour le concours de la chanson, la jeune artiste-chanteuse Awa Moonaya Yanni dite Moona revient au bercail avec une médaille d’argent. Elle a offert aux spectateurs de la grande salle lagunaire Anoumabo un spectacle digne d’une diva. Sa prestation a été très appréciée devant une salle archi-comble. Dans sa catégorie, la médaille d’or a été remportée par Fany Faya du Congo et le bronze par Salima et Sophia de la Belgique. Une mention spéciale a été décernée au groupe Manioc de l’Ile Maurice. Pour la sculpture-installation, le Sénégalais Balla Ndaw a perdu tout comme Ndè­ye Fatou Ina qui a participé au concours de la photographie. Dans cette catégorie, c’est Laurence Rasti de la Suisse qui a gagné la médaille d’or, l’argent revenant à Anush Bebajanyan de l’Arménie et le bronze au Canada avec Annie France Noël. En sculpture-installation, la médail­le d‘or a été attribuée au Béni­nois Remi Ama Soussouki, l‘ar­gent est revenu à Emile Grace Lavoie du Canada et c’est le Luxembourg qui a gagné la médaille de bronze avec l’artiste Serge Ecker.
Au total, ce sont trois médailles que les représentants du Sénégal dans les disciplines culturelles ont pu remporter. Outre les deux médailles d’argent précédemment citées, le jeune écrivain sénégalais, Mo­ha­med Bougar Sarr, avait remporté mardi dernier dans la catégorie littérature la médaille de bronze des 8e Jeux de la francophonie. Intitulé Ndënd (tambour wolof), la nouvelle rédigée par le jeune auteur a séduit le jury présidé par son compatriote, le poète Amadou Lamine Sall, président de la Maison africaine de la poésie internationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here