PARTAGER

L’Association des journalistes correspondants en banlieue garde son président, mais modifie néanmoins la composition de son bureau.

Les journalistes correspondants en banlieue ont mis en place de nouvelles structures dirigeantes à l’issue de leur Assemblée générale du dimanche 5 août dernier. Alassane Hann du journal L’Observateur a été reconduit au poste de président de l’Association des journalistes correspondants en banlieue (Ajcb). Le poste du secrétaire général est revenu à Abdoulaye Wagnanga de la Dtv. Salif Sow de la Rfm, qui occupait ce poste dans le bureau sortant, a hérité de la commission sociale. Pour la trésorerie, désormais c’est Cheikh Thiam du journal Enquête qui détient les cordons de la bourse, en remplacement de Younoussa Baldé qui occupe le nouveau poste de vice-président. Abdou Latif Mohamed Mansaray, journaliste au journal Le Quotidien, est lui le nouveau secrétaire administratif.
Le président Alassane Hann a rappelé les objectifs de son association, à savoir défendre les intérêts des journalistes correspondants en banlieue et améliorer leurs conditions de travail et aussi sociales. Au préalable, a-t-il fait savoir, «l’accent sera mis sur la formation» afin de donner à chacun les moyens de progresser professionnellement. Et il a ajouté : «Mais nous demandons aussi aux patrons de presse d’aider leurs reporters basés en banlieue, car ici le travail n’est pas du tout facile.»
latifmansaray@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here