PARTAGER

Profitant d’une finale d’un tournoi de football des 6 communes de l’arrondissement de Mampatim (département de Kolda), le maire de Médina Chérif a invité les jeunes à renoncer à l’émigration irrégulière ; en échange il a demandé à l’Etat de les soutenir en finançant leurs projets.

La commune de Médina Chérif, située dans le département de Kolda, a perdu 5 de ses fils, au courant de l’année 2017, morts dans la mer méditerranée en voulant rejoindre l’Europe. Chacune des 6 communes de l’arrondissement de Mampatim a eu son lot de victimes. Suffisant pour que les autorités locales s’en scandalisent et réagissent. Le maire de Médina Chérif, Mamadou Gano, a profité de la finale d’un tournoi de football qui a mis en compétition les 6 communes de l’arrondissement, dimanche dernier, pour rappeler les chiffres macabres et sensibiliser la jeunesse sportive. Au moment de remettre les trophées pour les différentes disciplines sportives et culturelles (théâtre, danse, football), il a déclaré : «Il faut renoncer à l’émigration à tous les coups. Médina Chérif a perdu cette année 5 jeunes et je suis convaincu que c’est le cas pour toutes les autres communes. Nous avons tout ce qu’il faut ici pour nous développer. Des terres aménagées sont là (la vallée de l’Anambé), l’eau est disponible en toute saison (barrages d’irrigation) et le cheptel est important. Retournons à la terre pour développer notre terroir au lieu de continuer à appauvrir nos parents qui vendent tous leurs biens pour un hypothétique et dangereux voyage.» Pour encourager les jeunes à rester dans le terroir, il a invité l’Etat à renforcer les financements et accélérer le rythme de la libération des fonds destinés aux projets des jeunes et des femmes. Il a dit : «Cette année 2 projets de jeunes seulement sont financés dans ma commune. C’est très peu. Il faut plus de financement et le volume des montants doit augmenter. Les filières porteuses ne manquent pas. C’est à ce prix seulement que l’on peut proposer d’autres choses aux jeunes.»
akamara@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here