PARTAGER

Aliou Badji est rentré sur Dakar avec ses coéquipiers, hier après-midi, avec «le titre de meilleur buteur» de la compétition, avec 4 buts inscrits et un prix d’un million de francs Cfa en poche. L’avant-centre des Lionceaux (U20) a survolé la compétition en permettant aux poulains de Joseph Koto de s’offrir un 3e titre.
L’Equipe sénégalaise termine ce tournoi sous-régional avec un goal différentiel de +7, et fait office de la meilleure défense (tout comme le Mali) de ce mini-championnat, avec un but encaissé contre le Burkina Faso. Joseph Koto, coach du Sénégal, devient aussi, au terme du rendez-vous de Lomé, le seul entraîneur à avoir enlevé ce tournoi 3 fois. Le «trophée du fair-play» est revenu au Togo, pays organisateur.

Réaction : Koto salue «la force de caractère» de ses gamins

Les Lionceaux U20, vainqueurs du tournoi de l’Uemoa contre le Mali, a fait montre d’une grande force de caractère, a souligné leur entraîneur, Joseph Koto. «Ils ont montré une envie et une grande force de caractère sinon, ils n’auraient jamais pu gagner cette rencontre», a réagi, dans les médias, le sélectionneur national à la fin de la rencontre remportée par 1-0.
Joseph Koto, qui se dit «très fier et très content» de ce tournoi qui servait à préparer la Can U20 pour son équipe, a rappelé que l’objectif n’était pas de remporter ce trophée. «Mais mes joueurs m’ont apporté un plus», a-t-il dit, relevant que la préparation de la Can va continuer dès le retour à Dakar.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here