PARTAGER

Le centre de recherche sur le patrimoine intellectuel africain Baaj-oordo a célébré, mardi, à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, le tricentenaire de la naissance de l’Almamy du Fouta, Ceerno Sileymaani Baal, manifestation mise à profit pour annoncer la réalisation d’une sculpture en basalte dolérique, où sont gravées en français et en arabe les recommandations de cette figure politique. L’œuvre réalisée en huit mois (2 janvier au 20 août 2020) par le sculpteur sénégalais, Oumar Pouye, pèse 1800 kilogrammes, pour une hauteur de 2,40 mètres, une largeur de 1,10m et une épaisseur de 0,20 m. Elle a été présentée en vidéo par le directeur du centre, Mamadou Youry Sall. M. Sall, enseignant-chercheur à l’université Gaston Berger de Saint-Louis, qui souligne qu’elle constitue un cadeau du centre Baaj-oordo à la République du Sénégal.  Pour le moment, la stèle n’a pas encore de destination même si pour certains comme le professeur Boubacar Diop dit Buuba, elle doit être érigée à Pire (nord-ouest du Sénégal), un haut lieu de l’enseignement islamique. «C’est à l’Etat de voir où la mettre par le biais du ministère de la Culture et de la communication», estime toutefois l’enseignant-chercheur. «Alluwal Ceerno Sileymaani Baal est une sculpture représentative d’une tablette de l’Ecole classique daara. (…). Pour faire connaître au grand public les recommandations de Ceerno Sileymaani Baal et les garder durablement dans la mémoire collective, on a cru bon de les graver dans une pierre pure», a souligné le Professeur Sall. Il explique que la sculpture, où sont gravées en français et en arabe les sept recommandations de Ceerno Sileymaani Baal relatives à l’ouverture du pouvoir à tous, au principe électif, à la lutte contre la corruption, au refus de la transmission dynastique du pouvoir, entre autres, a été conçue et commanditée pour commémorer le 300ème anniversaire de la naissance du fondateur de l’Almaamiya. (…)
Aps

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here