PARTAGER

Le dossier de dissolution du Bureau fédéral du football malien prend de plus en plus de l’ampleur dans toutes les instances de la République du Mali.  Depuis la dissolution de la Fémafoot mercredi 8 mars 2017, les réactions ne font que tomber.
Dans ce lot, on peut noter la lettre de la Fédération malienne suspendant toutes les compétitions programmées, la lettre de la Fifa invitant le ministre des Sports à revenir sur sa décision et la pétition des 14 clubs de la Ligue qui dénoncent la décision du ministre Guindo.
Selon une source proche du Koulouba, le numéro un ne semble pas partant pour la suspension du Mali de toutes les compétitions internationales. Chose difficile à éviter, car la seule solution pour éviter cette hypothèse est autre que l’annulation de la décision du ministre de Sports.
Le constat est que le ministre des Sports du Mali est sous une forte pression après la dissolution de la Fédération malienne de football. Maintenant, les regards sont tournés  vers la Fifa, dernier recours en la matière.
Avec Malijet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here