PARTAGER

Courtisé par le Psg, Kalidou Koulibaly n’est pas tenté par le projet parisien et oriente sa préférence sur un autre championnat, celui de la Premier League.

Le Psg se cherche un nouveau crack en défense. Après avoir verrouillé l’avenir de Mar quinhos, Paris aspire à installer un nouveau taulier à ses côtés. Mais pour le moment, les dirigeants parisiens se cassent les dents. A commencer par la piste menant à Kalidou Koulibaly, le colosse de Naples, réticent à l’idée de rejoindre le champion de France. S’il est exact que Paris le veut et œuvre en coulisses pour préparer une opération, l’intérêt n’est malheureusement pas réciproque.
Selon les informations exclusives de Le10sport, Kalidou Koulibaly a fait savoir à son entourage qu’il n’était pas chaud pour venir à Paris. Et même si Leonardo dégaine une offre XXL à Naples, comme au joueur, le Sénégalais ne semble pas en mesure de se laisser convaincre. Dans son esprit, il y a une préférence évidente et qui s’intensifie avec le temps : la Premier League. Courtisé par les deux clubs de Manchester (United et City), le défenseur de Naples se voit davantage filer en Angleterre qu’en France. Et ces derniers jours, une tendance prend également de l’ampleur : celle de le voir rester à Naples. De son côté, le Psg sait que le dossier Koulibaly a très peu de chances d’aboutir. Et les récents mouvements des dirigeants parisiens à l’égard de Thiago Silva ne sont sûrement pas étrangers au dossier Koulibaly. Devant les difficultés à pouvoir finaliser une recrue en défense, Paris semble se résoudre à conserver Thiago Silva un an de plus. C’est le contenu de l’offre transmise au Brésilien (une année de contrat), qui espère lui un bail de deux ans.

Naples augmente le prix de Koulibaly
A noter que Naples, comme pour «ferrer» son défenseur, aurait augmenté son prix. En effet, le club italien devient très gourmand dans l’affaire Kalidou Koulibaly. Même si le club a envie de laisser partir son défenseur, il voudrait tout de même gagner le jackpot.
Selon les informations du Corriere dello Sport, ce n’est plus les 80 millions d’euros qui ont récemment circulé. A en croire le journal italien, Naples veut désormais 100 millions d’euros pour laisser partir son atout défensif numéro un. Le club transalpin voudrait gagner le gros lot dans cette affaire afin de recruter un défenseur de haut niveau pour le remplacer. Les courtisans de Koulibaly doivent véritablement se préparer sur le plan financier avant d’entamer les discussions avec la direction de Naples. Manchester United, en pole position, Manchester City, entre autres, savent désormais quoi faire. Il va falloir casser leur tirelire pour s’attacher les services du roc défensif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here