PARTAGER

Libéré de sa suspension de deux ans en Ligue des champions, Manchester City peut désormais se focaliser sur son mercato estival. Selon Sky Italia, Pep Guardiola vise notamment Kalidou Koulibaly, sur le départ du côté du Napoli. Le club italien aurait d’ores et déjà fixé son prix.

Libéré, délivré. Officiellement réintégré en Ligue des champions par le Tribunal arbitral du sport (Tas) qui a décidé de casser la suspension de deux ans décrétée par l’Uefa pour manquement au fair-play financier, Man­chester City de Pep Guardiola peut souffler : ils pourront bien disputer la C1 lors des prochaines saisons et surtout dès octobre dans le cadre de l’exercice 2020/2021. Un verdict qui a bien évidemment bouleversé les plans du club anglais, notamment en ce qui concerne le mercato.
Désireux de renforcer (en priorité) sa défense, Guardiola aurait indiqué plusieurs noms à ses dirigeants, dont un tout particulièrement : celui de Kalidou Koulibaly. Sous contrat jusqu’en 2023 avec le Napoli, l’international sénégalais pourrait bien disposer d’un bon de sortie l’été prochain. Et selon Sky Italia, l’intérêt des Citizens est en tout cas «concret». Toutefois, ils ne seraient pas prêts à dépenser les 75 millions d’euros (minimum) réclamés par Aurelio De Laurentiis, patron du club partenopeo et pas le plus simple en affaire.

Discussion entre l’agent de Koulibaly et le président de Naples
A noter que l’agent du joueur, Ramadani, était en Angleterre pour rencontrer les différents prétendants de Koulibaly afin de transmettre les offres. Bien évidemment, la presse anglaise et celle italienne parlent de celle de Manchester City. Selon le média italien Calciomercato, Rama­dani a dîné à Capri avec le président De Laurentiis ce week-end. Ce dernier lui a informé de l’intérêt du club anglais pour le roc de Napoli. Toutefois, les Citizens ne seraient pas prêts à dépenser les 75 M d’euros demandés par Naples, selon la même source. Ce qui ne devrait pas plaire au président du club qui a décidé de baisser le prix, mais refuse de négocier avec les offres à 60 millions d’euros.
En parallèle, les médias britanniques annoncent d’autres pistes, comme celle menant à José María Giménez, le défenseur central de l’Atlético de Madrid. Le profil de l’Uruguayen plaît particulièrement à Pep Guardiola. Mais comme le précisait le Sunday Times dimanche, son prix de 120 millions d’euros peut sembler en dehors des réalités du contexte économique actuel.
N’empêche, Koulibaly semble être la priorité du technicien espagnol pour le mercato estival qui ouvre ses portes le 27 juillet prochain outre-Manche.
Avec europsports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here