PARTAGER

Bara Sow aura fini par subir sa sentence, malgré les réticences et les résistances sociales. Et son baroud d’honneur au Tribunal, pour encore plus salir son épouse, ne l’aura pas sauvé. Il fera ses 3 mois de prison ferme. C’est vrai qu’à voir les images de son forfait, cela semble dérisoire. Mais pour l’exemple, on ne pourra plus banaliser les violences conjugales, et cela est un message fort. D’autant plus que, on s’en rappelle, la victime avait été contrainte de retirer sa plainte. Au moins, aucun homme ne pourra plus se dire dans ce pays qu’il pourra exercer impunément de la violence physique sur son épouse. Pour cela, merci à Coumba Diop, son épouse, d’avoir osé !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here