PARTAGER

Les ministres de la Santé et ses collègues de la Justice, des Finances et du budget ainsi que celui du Travail ont reçu des instructions hier du chef de l’Etat pour des actes allant dans le sens de s’occuper de la surveillance du coronavirus, du règlement des revendications du Sytjust, la prise en charge des doléances des centrales syndicales et la préparation de la signature du nouveau Pacte de stabilité sociale et d’émergence économique (2020-2024).

L’épidémie de coronavirus est revenue hier dans le propos du président de la République lors de la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres. Le communiqué qui sanctionne cette rencontre des ministres indique que le Président Macky Sall, évoquant la performance du système national de la surveillance des épidémies, «a, à ce titre, tenu à rassurer nos compatriotes établis en Chine, et particulièrement à Wuhan, que toutes les dispositions sanitaires et sociales ont été prises par les services diplomatiques et consulaires sénégalais, en relation avec les autorités chinoises, pour un suivi permanent de leur situation».
«Au plan national, des mesures appropriées sont mises en œuvre au niveau de toutes nos frontières, ainsi que dans les établissements sanitaires pour renforcer la prévention et la lutte contre les infections à coronavirus», a rappelé le premier des Sénégalais.
A ce sujet, le Président Macky Sall, qui a salué la réunion des ministres de la Santé de la Cedeao, tenue le 14 février 2020 à Bamako, «a, à cet effet, invité le ministre de la Santé à mener des actions de sensibilisation, de plaidoyer auprès des populations et de mobilisation de l’ensemble des acteurs de santé dans le déploiement du plan national de lutte contre le coronavirus tout en insistant sur la tenue d’une réunion hebdomadaire du comité interministériel de suivi».
Les doléances des travailleurs de la justice n’ont pas été occultées. Ainsi, l’on apprend que le président de la République «a demandé au ministre de la Justice et au ministre des Finances de procéder au règlement consensuel des revendications du syndicat des travailleurs de la justice».
Toujours dans le domaine social, le chef de l’Etat a demandé «au ministre du Travail de lui faire parvenir le rapport sur l’état de prise en charge par le gouvernement des doléances des centrales syndicales en perspective de la fête du Travail qui sera célébrée le 1er mai et de préparer la signature du nouveau Pacte de stabilité sociale et d’émergence économique (2020-2024)».
Par ailleurs, le communiqué souligne que le Conseil des ministres a examiné et adopté «le projet de loi autorisant à ratifier la convention du Conseil de l’Europe sur la contrefaçon des produits médicaux et les infractions similaires menaçant la santé publique (convention médicrime) adoptée le 8 décembre 2010 à Strasbourg et ouverte à la signature le 28 octobre 2011à Moscou».
Enfin, à propos des mesures individuelles, l’on note plusieurs nominations «dans les fonctions de professeurs titulaires à la Faculté de médecine, de pharmacie et d’odontologie de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, à compter du 1er octobre 2018». Mais aussi à divers postes de direction et de responsabilité dans différents ministères.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here