PARTAGER

En 2016, 66 Sénégalais ont été tués à l’étranger et 311 sont dans les liens de la détention. A l’Assemblée nationale hier, le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, qui donne ces chiffres, a évoqué les voies et moyens de rapatrier Samba Kane, condamné à perpétuité aux Etats-Unis pour meurtre.

66 Sénégalais ont été tués à l’étranger durant l’année 2016. De plus, ils sont 311 dont 194 en Espagne et 93 aux Etats-Unis à subir les rigueurs carcérales des prisons du monde. Face aux députés hier dans le cadre de l’examen de son budget 2017, le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur a évoqué également le cas de Samba Kane, immigré sénégalais de 40 ans établi dans le Colorado (Etats Unis) qui a abattu d’un coup de pistolet l’amant de sa femme, un Nigérian habitant la même ville. «Nous n’avons pas encore un accord de transfèrement de prisonniers avec les Etats-Unis. Nous sommes en train de voir dans quelles conditions nous pouvons avoir un accord bilatéral ou dans le cadre des conventions internationales afin de transférer ce compatriote et qu’il purge sa peine au Sénégal», a tenté de rassurer Mankeur Ndiaye à l’endroit de Aïda Mbodj.
Le ministre affirme aussi suivre de «très près» l’évolution des dossiers de Mbayang Diop et de Alcaly Cissé emprisonnés en Arabie Saoudite. En outre, le chef de la diplomatie sénégalaise a été interpellé sur la situation de la société saoudienne Saudi Oger tombée en faillite avec 31 mille travailleurs dont 477 Sénégalais qui sont restés sans salaire pendant 8 mois. «Des propositions concrètes ont été faites. Les Saoudiens sont prêts à payer le billet retour pour ceux qui souhaitent rentrer. Mais nos compatriotes pensent que s’ils rentrent, ils ne seront pas payés. Le Département suit la question de près», souligne M. Ndiaye.  Par ailleurs, la demande de fermeture des écoles du groupe Yawuz Selim formulée par le Gouvernement turque au Sénégal a été évoquée à l’Assemblée nationale. Mankeur Ndiaye informe que ces établissements, qui comptent 2 134 élèves et 249 enseignants, ne seront pas fermés. «Le Gouvernement turc dit que cette école appartient à un opposant qui se sert de cela pour financer des actions comme le coup d’Etat manqué de juillet dernier. Il y a plus de 2 000 élèves dans cet établissement. Donc nous prendrons une décision en prenant en considération l’intérêt de ces élèves», explique-t-il.
Concernant le budget 2017 du ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur voté à l’unanimité par l’Assem­blée nationale, il passe à 62 milliards 565 millions 332 mille 620 francs Cfa contre 57 mil­liards 499 millions 470 mille 360 francs Cfa en 2016, soit une hausse de 5 milliards 65 millions 854 mille 260 francs Cfa en valeur absolue et 8,81% en valeur relative. Cette hausse s’explique la construction de résidences pour les ambassadeurs sénégalais.
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here