PARTAGER

Par Justin GOMIS –  Le commerçant Ousseynou Diop, meurtrier présumé du taximan Ibrahima Samb jeudi dernier à la station d’essence Shell de Yoff, est désormais sous les verrous. Il a été, d’après des sources dignes de foi, placé hier sous mandat de dépôt par le doyen des juges d’instruction. Le passage de l’auteur supposé du meurtre du chauffeur de taxi a accouché d’une inculpation du mis en cause présumé de «meurtre avec préméditation».
Ousseynou Diop, qui s’était livré après son forfait à la brigade de gendarmerie de la Foire, sise au Cices, a bénéficié de deux retours de Parquet, lundi et mercredi derniers.
Ousseynou Diop avait tiré à bout portant sur le taximan Ibrahima Samb, après une altercation qui les a opposés au niveau de la station d’essence Shell, située près de l’Imprimerie Tandian.
Le meurtre du jeune Ibrahima Samb avait provoqué la colère de ses collègues. Ces derniers avaient dans ce sens bloqué la circulation et s’étaient rendus en masse au lieu du crime. Allant même jusqu’à menacer d’observer un mouvement de grève de quarante-huit (48) heures. Même les populations riveraines n’ont pas voulu rester de marbre devant ce malheureux évènement. Aussi, ont-elles violemment manifesté quelques heures après le meurtre au point d’amener les Forces de l’ordre à réprimer cette manifestation.
justin@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here