PARTAGER

En cette période de ramadan, les micros des artistes semblent «jeûner». Alors que tous les autres corps de métier exercent en toute logique, le silence de nos musiciens est assourdissant. Qu’est-ce qui justifie ce repli ? La musique est-elle un produit consommé que sur une période donnée ? Est-elle «halal» ? Baïdy, membre du groupe Bidew Bou Bess, connu pour sa spiritualité, s’en est expliqué en marge de la fête de la musique.

Comment se porte actuellement  Bidew Bou Bess?
On revient de tournée. On a été un peu partout pour essentiellement des symposiums sur la musique et le développement, car il ne faut pas oublier que le groupe touche à beaucoup de chose. Ce voyage était aussi une occasion de peaufiner l’album Unité nationale qui va, on l’espère, sortir à la prochaine rentrée. Avant le ramadan, on a fait des prestations scéniques à Metz en France.

Pourquoi les artistes ne tournent pas pendant le ramadan ?
On n’a pas ce problème-là. La musique est, en plus d’être une passion, notre métier. Si on avait l’occasion de faire de la scène, on n’allait pas refuser. Quand les artistes ne jouent pas pendant ce mois béni, c’est juste pour ne pas soulever un débat inutile. Faire de la musique pendant le ramadan n’a pas de souci si tu es artiste, mais contextuellement au Sénégal quand tu le fais, les gens vont dire que tu ne respectes pas la religion. Vu sous cet angle, il n’est pas productif de s’y lancer. On est là aujourd’hui pour changer la donne. Seyda Binta a joué aujourd’hui ici (mercredi au Grand Théâtre). Je ne me souviens pas avoir joué au Sénégal en période de ramadan, mais si l’occasion se présente je n’hésiterai pas. On assume ce que l’on fait.
Pour Bidew Bou Bess, le temporel et le spirituel vont de pair. Pour nous, la spiritualité se vit chaque jour, ce n’est pas une question de période. Il faut préciser qu’on ne fait pas de la musique pour pervertir, mais pour alerter et sensibiliser, d’autant plus que l’inspiration est divine.

Qu’est-ce qui explique le report de la date de sortie de l’album Unité nationale ?
C’est vrai que l’album devait sortir depuis, mais il y a eu quelques couacs. On est à l’étape de finalisation. D’ici la prochaine rentrée ou la fin de l’année, l’album sera dans les bacs. Il répond au contexte actuel. Il y a beaucoup de bruit actuellement. Unité nationale sera une réponse à cette situation. Que les fans attendent une originalité ! On ne dira pas qu’on fait du hip-hop ou du folk, mais ça sera une musique qui nous ressemble. On va partager nos sensations comme on l’a toujours fait.
Aujourd’hui Bidew Bou Bess, c’est de la world music, de la variété etc. On va retourner au Usa d’ici un mois pour revenir en octobre, avec le souhait de sortir l’album. Entre-temps, nos fans vont patienter avec un nouveau single qu’on va sortir sous peu avec une vidéo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here