PARTAGER

Le budget 2020 du ministère de l’Agriculture et de l’équipement rural est arrêté à 152 milliards 44 millions 525 mille 199 francs Cfa. Il a connu une baisse par rapport à l’année dernière. «C’est un budget qui est passé de 2012 à 2020 de 91 milliards à plus de 152 milliards de francs Cfa, soit une hausse de près de 61 milliards de francs Cfa. En vérité en 2020, ce qui s’est passé c’est qu’il y a une baisse globale du budget. C’est parce que les ressources extérieures ont baissé de façon significative», explique Abdou­laye Daouda Diallo. Le ministre des Finances et du budget note également que beaucoup de projets d’envergure sont arrivés à maturation et par lesquels il ne peut plus y avoir de financement. Pour les investissements sur ressources internes, «le budget a augmenté de près de 10 milliards de francs Cfa». Sur la nécessité de rationaliser les subventions de l’agriculture, «notamment ces subventions détournées par les intermédiaires», M. Baldé soutient : «C’est vrai, il y a eu un effort particulièrement important en ce sens parce qu’en 7 ans, c’est près de 691 milliards de francs Cfa qui ont été distribués en termes d’intrants ; c’est beaucoup.» Il estime qu’à ce propos, il y a lieu de travailler à une meilleure rationalisation des subventions. Il annonce que 2020 va marquer le début de ces efforts de rationnaliser ces subventions.

mfkebe@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here