PARTAGER

Ce sont deux mois de feu qui attendent le ministre des Sports qui fera face à de gros chantiers financiers. Entre les travaux de réhabilitation (Marius Ndiaye, pelouse Senghor) et les rendez-vous continentaux (Afrobasket, Jeux Franco­pho­nie, Challenge Trophy, éliminatoires Mondial), Matar Ba aura des devoirs d’été très fournis. Explications.

L’actualité ces derniers jours est dominée par l’organisation de l’Afrobasket masculin 2017 (8 au 16 août) que Fiba-Afrique veut confier au Sénégal et à la Tunisie. Un dossier coaché par le ministère des Sports, qui a reçu une visite de Fiba-Afrique, et transmis au Premier ministre à qui revient le dernier mot.

L’équation du parquet et de la toiture de Marius Ndiaye
Si la Primature donne son accord pour la tenue des matchs de poules de l’Afrobasket masculin à Dakar, Matar Ba sera confronté a deux chantiers ; à savoir le financement de l’événement (on avance le montant de 180 millions) et surtout la réhabilitation du stadium Marius Ndiaye qui n’est pas aux normes internationales. Et sous ce chapitre de la réhabilitation, se pose l’équation du parquet et de la toiture de Marius Ndiaye en état de délabrement avancé.

Début de la réfection de la pelouse du stade Senghor
L’autre chantier qui attend le ministère des Sports, c’est la pelouse du stade Léopold Senghor. Lors des deux dernières sorties des Lions, contre Ouganda et Guinée Equatoriale, tout le monde (joueurs, staff, dirigeants) a déploré l’état de la pelouse. Du coup, et en vue de la prochaine sortie des hommes de Aliou Cissé en éliminatoires du Mondial 2018, contre le Burkina Faso, fin août, une «opération commando» est lancée pour donner une nouvelle verdure au gazon. C’est ainsi que Le Quotidien a appris qu’un entrepreneur a été désigné pour cette tâche et que ce dernier est déjà passé à l’action.
Hormis ces chantiers de réhabilitation, le Département des sports va devoir faire face à d’autres engagements financiers, avec dans quelques jours la tenue des Jeux de la Franco­phonie d’Abidjan. Juste après, ce sera au tour du handball féminin (U20) avec le «Challenge Trophy» que Dakar va accueillir du 31 juillet au 6 août.

Double confrontation Sénégal-Burkina
Un mois d’août justement qui ne sera pas de tout repos pour les services du ministère des Sports avec la double confrontation Sénégal-Burkina Faso, comptant pour les éliminatoires du Mondial 2018. Après un faux-départ, les Lions, qui pointent à la 3e place de leur groupe, se doivent de se relancer à Dakar (le 28 août) avant d’aller défier les Etalons chez eux une semaine après.
Ces deux déplacements rapprochés de la bande à Cheikhou Kouyaté auront forcément un coût que Matar Ba devra trouver. Comme quoi, il est plus qu’urgent d’augmenter le budget du ministère des Sports, pour le porter à «1% du budget national», comme l’avait promis le candidat Macky Sall. Mais là c’est un autre débat…
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here