PARTAGER

Le président la République a réaffirmé son engagement d’accompagner le secteur privé sénégalais à la quête de nouveaux espaces d’opportunités d’affaires. Macky Sall a ainsi invité le privé national à s’approprier toutes les composantes de la Zlecaf et à nouer des partenariats susceptibles d’asseoir un commerce prenant en compte les intérêts collectifs majeurs du continent. «Il est clair que les Africains ne pourront profiter de la Zlecaf que si nous bâtissons de champions régionaux et sous régionaux», a soutenu le chef de l’Etat. Pour lui, il urge d’opérer des ruptures d’abord au niveau des Etats, ensuite au sein des communautés économiques régionales et enfin au niveau continental, pour réussir la mise en œuvre d’un marché commun. Concernant les Etats, le Président Sall invite à poursuivre les efforts de réformes pour la dématérialisation des procédures. «Sinon, on va perdre. On va signer les accords et les mauvaises pratiques vont plomber toutes ces volontés continentales. Il faut donc au niveau de chaque Etat que les réformes soient engagées. Fluidifier les échanges. Il faut aussi que les Etats travaillent à renforcer les infrastructures de communication», a appelé le chef de l’Etat.
L’autre défi majeur avec la Zlecaf est, selon lui, de changer de paradigme et d’ancrer résolument les activités économiques et leur régulation vers des standards de qualité et de compétitivité.
ksonko@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here