PARTAGER

Au-delà du plan d’actions stratégique qu’il a conçu avec son équipe pour faire face aux urgences, Mouhamadou Makhtar Cissé a aussi misé sur le management. Pour le Dg de la Senelec, la mise en œuvre de ce plan «n’est pas un miracle, c’est juste des hommes et des femmes qui connaissent leur métier qu’il  fallait mettre dans les conditions pour produire». D’après lui, «le climat social est déterminant dans une entreprise, il fallait une bonne dose de management de mobilisation en mettant tout le monde devant ses responsabilités». «C’est une opération de mobilisation qui a porté ses fruits, en ce sens que toute l’équipe s’est mobilisée autour du directeur général», s’est-il félicité. Se réjouissant du climat social de l’entreprise qu’il a réussi à apaiser, Makhtar Cissé souligne qu’un projet d’entreprise clair est une «condition pour développer une entreprise». «Je voulais qu’on sorte de la logique des urgences, gérer en permanence des urgences c’est de l’approximation, du bricolage», a-t-il fait savoir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here