PARTAGER

Historique ! Iris Mittenaere n’est pas la première Française, ni Terrienne, à devenir Miss Univers, mais c’est tout comme. Soixante-trois ans (sur 66 éditions) après Christiane Martel, une Miss France remporte donc le concours de beauté, acquis depuis des années aux Miss Amérique du Sud : Colombie, Venezuela, Porto Rico, Mexique… Mais comment a-t-elle fait ? Un coup de chance ? Une campagne bien menée ? Une évidence ?

Miss Univers, pas n’importe quel concours
S’il est le plus médiatisé (l’univers quand même, ce n’est pas rien), Miss Univers n’est qu’un des quatre concours de beauté mondiaux, les Big Four, avec Miss International (pour la promotion de la paix dans le monde, ce n’est pas une blague), Miss Terre (avec un focus écolo) et bien sûr Miss Monde. Ce dernier est historiquement le plus ancien, créé par les Anglais en 1951, et accepte les candidates des territoires indépendants, (donc pas des pays) à l’instar de l’Ecosse, la Martinique ou Tahiti. Les concours de Miss Monde et Miss Univers acceptent d’ail­leurs tous deux les Miss passées sur le billard, sous le bistouri. Mais pas de ça pour Iris. Elle en avait même fait un acte de foi : «Un jour, on aura une Miss qui ne sera pas refaite.»

Iris, favorite parmi les favorites
Si elle n’a pas eu recours à la chirurgie esthétique, Miss France 2016 n’en a pas moins joué le jeu de la compétition à fond. A l’américaine. Six mois de préparation, douze derniers jours intensifs et un mental d’acier. «C’est une travailleuse. Nous n’avons jamais été aussi près de décrocher cette couronne», confiait ainsi Sylvie Tellier à La Parisienne avant la cérémonie de dimanche soir. Après ce sacre, l‘ex-Miss France devenue Miss Univers s’apprête à vivre une année chargée de voyages, de missions et de rencontres.  Après avoir passé un an à parcourir la France entière, l’ex-étudiante en chirurgie dentaire va devoir repousser certains projets pour en construire de nouveaux. Désormais Miss Univers, Iris Mittenaere s’apprête à emménager aux États-Unis. Dès demain, elle quittera d’ailleurs les Philippines pour New York, a confié Sylvie Tellier à RTL. «Elle deviendra salariée de l’organisation Miss Univers, aura un appartement sur la Cinquième Avenue, fera le tour du monde et pourra profiter de sa notoriété pour faire passer des messages car elle est très engagée au niveau humanitaire», a-t-elle ensuite expliqué au Parisien.

Contrats publicitaires et cinéma
Iris Mittenaere n’aura toutefois pas beaucoup de temps pour profiter de son pied-à-terre new-yorkais. Être Miss Univers «représente beaucoup de voyages, de déplacements dans les nombreux pays où elle va aller élire les miss nationales, beaucoup d’obligations avec tous les partenaires de Miss Univers et puis une grosse partie d’engagement social, car Miss Univers est très engagée», a rappelé Sylvie Tellier sur RTL. La directrice générale de l’organisation Miss France imagine également sa protégée sur grand écran, grâce à son exposition internationale, due à son nouveau titre.
Avec 20minutes.fr et yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here