PARTAGER

Du riz et de l’argent. Ce sont les ingrédients mis à la disposition des apéristes de Pikine pour un accueil populaire du chef de l’Etat qui inaugure aujourd’hui le stade Alassane Djigo réfectionné à hauteur de 1,3 milliard de francs Cfa et la pose de la première pierre de la grande mosquée de Pikine. Plus de 200 tonnes de riz ont été distribuées aux militants et 15 millions de francs Cfa aux responsables qui doivent mobiliser. Mais il y a aussi des tissus pour les femmes de l’Apr. Pikine ouest a déjà pris un coup d’embellissement. Le maire de cette commune, Issakha Diop, a promis de rassembler «5 mille jeunes». C’est que le parti présidentiel en fait un test grandeur nature pour les Législatives prochaines. Cependant, la somme avancée est en train de diviser les responsables apéristes du département puisque d’aucuns avancent 20 millions au lieu de 15. «Depuis 2 jours, nous asseyons d’entrer en contact avec le coordonnateur du département pour en savoir davantage. Nous ne parvenons toujours pas à le joindre», déclare un responsable sous l’anonymat. Mais en plus du nerf de la guerre, la guerre des pancartes aussi va faire rage entre les différentes tendances.

latifmansaray@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here