PARTAGER

La célébration de l’anniversaire du baptême du Prophète de l’Islam a vécu. Ndiassane qui a célébré, dans la ferveur, l’événement religieux, a exprimé toute sa satisfaction au président de la République. Pour le Khalife général de la famille Kountiyou, Mame Bouh Mamadou Kounta, le chef de l’Etat a réalisé d’importantes infrastructures à Ndiassane, dans le cadre du Programme de modernisation des cités religieuses. Au cours de la cérémonie officielle de la 134e édition du Gamou annuel de Ndiassane, présidée par le mi­nistre de l’Intérieur et de la sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye, à la tête d’une forte délégation gouvernementale, le Kha­li­fe général de Ndiassane s’est réjoui du fait que «l’islam est un et indivisible» et de la «chance qu’a le Sénégal de voir tous ses foyers religieux constituer une famille unie».
Revenant sur le thème de l’édition 2017 du Gamou de Ndias­sane : «Les valeurs de l’Islam : Le numérique et les réseaux sociaux», le khalife de s’indigner contre la «crise des valeurs presque généralisée». Avant de saluer et encourager «l’introduction de l’enseignement coranique à l’école française», se réjouir de la «création des daaras modernes intégrés, une manière de favoriser, entre autres, un retour au travail de la terre chez les jeunes». Au-delà, le khalife a prié Dieu pour que «Macky Sall ait vraiment la force et le temps de réaliser tous ses projets dans notre pays».
En direction des talibés, Mame Bouh Mamadou Kounta a réitéré son invite au «travail», rappelé le «comportement exemplaire» du musulman conformément aux recommandations d’Allah, donc aux enseignements de Cheikh Abdoul Khadr Dieylani et de Cheikh Bouh Kounta, fondateur de Ndiassane.
Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouil­le Ndiaye, a pour sa part transmis les salutations de Macky Sall au Khalife général de la famille Kountiyou. Il félicite ce dernier pour ne s’être jamais fatigué de mener à bien sa mission perpétuant le legs de Cheikh Bouh Kounta. Il a demandé à Mame Bouh Mamadou Kounta de prier pour le chef de l’Etat afin qu’il puisse terminer ses projets à Ndiassane et dans tout le reste du pays. Il ne manque pas de rappeler «l’ambition du chef de l’Etat à Ndiassane, d’où les efforts entrepris par l’Etat dans le cadre des Programmes gouvernementaux qui visent à moderniser la cité religieuse». Le chef de l’Etat a l’ambition de changer le visage de la capitale spirituelle de la khadriya à travers son ambitieux Programme spécial de modernisation des cités religieuses.
nfniang@lequotidien.sn 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here