PARTAGER

Le Chef de l’Etat en ajoutant les articles 24-25 à la loi 69-29 sur l’état d’urgence veut imposer la vaccination contre le coronavirus en mars 2021. C’est la position de Noo Lank.

« Le gouvernement aujourd’hui, n’a pas la possibilité d’imposer la vaccination a un sénégalais. Et c’est pour ça, sachant qu’on va vers un programme de vaccination, et que l’Etat n’a pas les moyens de l’imposer, le Président de la République veut ajouter deux article sur la loi d’état d’urgence qui vont lui permettre de prendre toutes les  mesures d’urgence sanitaire. Et ce titre, il pourra décréter sur la base de cette loi que la vaccination est imposée à tout Sénégalais », a indiqué Mamadou Gueye.

Poursuivant sa réaction, il ajoute : « le président de la République est un homme très informé. Sachant ce qui va venir, sachant qu’il va y avoir opposition a ce programme de vaccination veut se donner les moyen juridique de l’imposer. Et lorsque cette loi sera adoptée, la liberté individuelle de ne pas se faire vacciné sera suspendue. Et un médecin, un hôpital, un ministre,  du fait de ce pouvoir, ne pourra pas s’opposer à l’administration de ce vaccin. Le Président veut se donner ce pouvoir en exposant la santé des Sénégalais. Cela nous parait très grave au point d’avertir les Sénégalais », croit savoir Noo Lank.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here