PARTAGER

Horripilé par le comportement de certains députés de la 12ème législature, Cheikh Ndiaye ne cache pas sa colère. Ce tailleur, qui a son atelier à Pikine, garde une mauvaise image des élus sortants. M. Ndiaye dit ne pas comprendre l’attitude des députés qui, pendant la campagne, rencontrent les gens en leur demandant de voter pour eux, et qui, une fois élus, au lieu de les représenter, ont des comportements irresponsables. Le tailleur fait ainsi allusion aux disputes et autres querelles constatées à l’Hémicycle. A cela, Cheikh Ndiaye ajoute l’absentéisme noté chez certains parlementaires lors des plénières. En abordant ce point, son indignation se lit sur le visage. Il souligne sans osciller : «C’est un manque de respect à l’endroit des populations qui leur ont fait confiance. Ils sont logés, véhiculés, payés en plus des avantages dont ils bénéficient, ils doivent être conscients qu’ils sont non seulement élus par les citoyens mais qu’ils sont aussi payés avec l’argent du contribuable Séné­galais.» Profondément déçu de la 12ème législature, M. Ndiaye souhaite que les nouveaux députés se rendent compte de l’importance du travail qu’ils doivent accomplir pour les Sénégalais qui les ont élus. «Je ne veux pas que les futurs élus répètent les mêmes erreurs», a-t-il dit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here