PARTAGER

Ibra Diop, lunettes bien posées et barbe blanche bien taillée, est assis dans une gargote. Ce sexagénaire ne cache pas son inquiétude face au nombre important de listes électorales aux Législatives du 30 juillet. «Le nombre de listes est trop élevé. 47 c’est beaucoup. Je crains qu’il y ait un problème de temps pour les citoyens de passer aux urnes avec ce lot de listes», a dit le chauffeur de taxi «apolitique». Il n’est cependant pas d’accord avec la décision consistant à permettre à l’électeur de prendre au moins 5 bulletins de vote sur les 47. «Pourtant, toutes les 47 listes ont été validées. Pourquoi attendre maintenant pour dicter aux citoyens de choisir seulement 5 listes parmi tant d’autres ? Cela peut léser les autres candidats. Ils devaient avoir le courage de laisser les votants prendre tous les bulletins et choisir le candidat de leur choix dans l’urne», estime-t-il. Face à une Assemblée «inerte», M. Diop propose une «Assemblée compétente et représentative du Peuple». Il dit : «Il y a des députés qui ne font que dormir, qui n’ont aucune notion politique. Ils sont à l’Hémicycle juste pour s’enrichir. La plupart d’entre eux votent aveuglément les lois. Nous avons besoin de députés qui savent lire les lois et les voter. La fonction de député est très importante. Il est le représentant du Peuple. Mais malheureusement, on les voit se quereller ou se donner des coups de poing. Ils sont en train de ternir l’image de l’Assemblée», regrette Ibra Diop, reconnaissant tout de même que 165 députés c’est acceptable pour un pays de 14 millions d’habitants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here