PARTAGER

Les citoyens sénégalais attendent tous de cette 13ème législature, qu’elle s’occupe de leurs préoccupations. C’est le cas de cet étudiant en Master en électronique, système et télécommunications à la Faculté des sciences et techniques (Fst) de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. Mamadou Barry déplore le comportement de certains députés au Parlement. «Les députés qui sont élus par le Peuple sont détachés complètement des aspirations populaires. Au lieu de s’intéresser à l’amélioration des conditions de vie de ce Peuple, ils se permettent de transformer l’Assemblé nationale en un champ de bataille. Si cela continue, le Sénégal ne sera jamais sur le chemin de l’émergence, et c’est déplorable», dit-il.
Sur la polémique sur le choix d’au moins 5 bulletins de vote sur les 47, M. Barry dit : «C’est une façon de réduire le temps que l’électeur doit faire dans l’isoloir. Et c’est mieux que de parcourir 47 listes.» Ce scientifique en herbe pense que «les députés doivent prêter une oreille attentive aux doléances des populations en votant des lois bénéfiques pour le Sénégal».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here