PARTAGER

Quel bilan faites-vous de la 12ème Législature ?
Cette Législature sortante n’a pas répondu aux attentes des Sénégalais. La mission du député, c’est de proposer des lois. Il n’y en a eu qu’une seule pendant 5 ans et qui concerne la modification du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale. S’il y avait des députés patriotes, pourquoi ne pas proposer une loi allant dans le sens de réguler la gestion des ressources naturelles ? C’est une urgence pour ne pas dire une question d’intérêt national. On emprisonne les gens de gauche et à droite en fonction des intérêts politiciens du président de la République. Quel est ce député qui a proposé une loi pour réformer la Crei ou d’autres institutions juridiques ? Par rapport au monde rural, je n’ai jamais entendu un député proposer une loi allant dans le sens d’améliorer les conditions de vie des paysans sur les questions agricoles et la qualité des semences.
Sur quoi vous appuierez-vous pour battre Moustapha Niasse à Nioro ?
Avant notre naissance, Moustapha Niasse était sur la scène politique. Je donne le raisonnement des jeunes de Nioro. En 1957, il est sur la scène politique ; en 1960 au sein du pouvoir avec Senghor. Il a été au pouvoir avec Abdou Diouf, avec Abdoulaye Wade et aujourd’hui avec Macky Sall comme deuxième personnalité de l’Etat. Mais notre génération s’interroge sur ce que Moustapha Niasse a fait à Nioro qui lui a tout donné. L’axe Keur Madiabel-Kaolack-Wa­koun­gouna, c’est nous qui avons posé le problème lors d’une audience avec le Président Wade. Cette route a été goudronnée. En plus, la place de Niasse n’est plus à l’Assemblée nationale. Il y a à Nioro des problèmes d’eau, de forages, d’éducation, d’électricité, de santé et on n’a jamais entendu M. Niasse sur ces questions. Ce n’est pas à 80 ans qu’il le fera. Mon oncle paternel, grand frère de mon père, me disait que Niasse est plus âgé que lui qui a 80 ans. Donc, Niasse a plus de 80 ans et non 77. Il a fait un jugement. Il doit comprendre le message de Macky Sall qui veut l’envoyer à la retraite politique. On ne peut pas comprendre qu’il passe de tête de liste nationale en 2012 à tête de liste départementale à Nioro.
Quelles sont les réformes que vous comptez proposer à l’Assemblée nationale ?
Il nous faut une loi pour réglementer les partis politiques tout en respectant la démocratie. Il faut des réformes pour encadrer la gestion de nos ressources naturelles pour qu’elles ne soient plus dilapidées comme c’est le cas actuellement. Faire de sorte que les questions de souveraineté nationale ne soient plus une affaire de l’Exécutif qui sera obligé de passer par l’Assemblée nationale avant de prendre certaines décisions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here