PARTAGER

La coalition de la majorité présidentielle de France n’est pas du tout tendre avec l’opposition. Dans un communiqué, elle estime que la victoire annoncée de Macky Sall a «déjoué tous les pronostics et autres fanfaronnades puérils d’une opposition plus virtuelle que réelle». Moïse Sarr et ses camarades condamnent vigoureusement «les agissements et réactions irresponsables d’une certaine opposition manipulatrice, malhonnête et vindicative qui, contre toute attente, veut vaille que vaille accréditer l’idée d’un hypothétique second tour pour assouvir sa soif inextinguible de pouvoir». Le porte-parole de la Délégation des Sénégalais de l’extérieur (Dse) de l’Alliance pour la République d’ajouter : «En France également où elle est rejetée par la voie des urnes, l’opposition pousse son dernier soupir par des insultes, des fake news, des menaces et intimidations dans les réseaux et sur le terrain par des attroupements intempestifs devant les consulats de Paris et de Lyon pour empêcher à la fois les agents de travailler en toute sérénité et nos compatriotes de faire leurs démarches administratives.» Moïse Sarr qui est par ailleurs chef du Service de gestion des étudiants sénégalais à l’étranger considère que «ces comportements inélégants et antidémocratiques révèlent encore une fois la face hideuse de cette opposition et justifient largement son maintien à sa place pour les cinq années à venir par le Peuple sénégalais».
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here