PARTAGER

«Je pense que c’est une bonne chose, l’accessibilité du produit. Mais quand on parle d’accessibilité, c’est deux manières. L’accessibilité du point de vue pouvoir d’achat et accessibilité géographique. Si dans chaque quartier, dans chaque coin de rue on peut avoir un supermarché, nous sommes preneurs. Cependant, les consommateurs doivent se dire que tout ce qui brille n’est pas de l’or. Ils doivent avoir le réflexe de regarder à tout moment ce qui est marqué sur l’emballage, la date d’expiration et la composition du produit. Et au niveau des supermarchés quand même, l’information au niveau du client est assurée. Donc, il ne faut pas se dire que tout ce qui se vend dans les grandes surfaces, ce sont des produits de qualité. Et en cas de contestation, surtout garder le ticket de caisse pour augmenter un peu la traçabilité.

Politique de bas prix d’Auchan ?
Souhaitons que cette politique de bas prix continue ! Mais il ne faudrait pas qu’il fasse disparaître tout le monde et créer une situation de monopole. Ce qui peut à la longue permettre à ce que les prix prennent l’ascenseur et qu’on assume qu’on est le seul à y être. Le consommateur est content quand il a la qualité à un prix raisonnable. C’est pourquoi nous sommes contents à ce que les produits soient abordables, mais qu’il y ait la qualité quand même. Et qu’ils ne font pas des prix bas juste pour rester seuls sur le marché.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here