PARTAGER

Le Cap-Vert (6pt-2) accueille le Sénégal (5pt+2) samedi pour le compte de la 5e journée du groupe D des éliminatoires du Mondial 2018. Un match décisif, attendu par tout le monde ; les deux gouvernements y compris.

C’est un décisif Cap Vert-Sénégal qui se joue ce samedi sur la route de Russie 2018. Un match à gros enjeu pour Requins Bleus et Lions de la Téranga. Mal partis dans ces éliminatoires, les Capverdiens se sont ressaisis en s’offrant deux victoires consécutives face aux Bafana-Bafana, en aller et retour. De quoi requinquer les hommes de Lucio Antunes qui du coup rêvent d’une qualification historique à une Coupe du monde.
Côté sénégalais, après la déception née de la double confrontation contre le Burkina (0-0 et 2-2), l’espoir est revenu avec la décision de la Fifa de faire rejouer le match contre l’Afrique du Sud, perdu 1-2. Suffisant pour ramener la confiance dans la Tanière et mousser l’enjeu du duel de Praia. Un duel qui est devenu une «affaire d’Etat», avec la prise de parole de ministres des deux gouvernements.
En rendant visite mardi dernier aux Lions, le ministre sénégalais des Sports, Matar Bâ, leur avait transmis les encouragements et attentes de l’Etat pour une qualification à la prochaine Coupe de monde. «Les matchs en Afrique et ailleurs, il faut aller jusqu’au bout, il faut puiser très profond pour pouvoir arriver à gagner. Il faut un mental de fer, et pour ça, au niveau technique et individuel, on n’a pas de problème. Le Cap-Vert ne laissera pas aussi cette chance passer, puisqu’elle va se battre jusqu’au bout. Mais, nous croyons en nos chances, parce que nous avons une situation favorable qui nous pousse à penser que nous devons arriver à une qualification», a-t-il souligné.
Depuis Paris où il participe au 17ème Forum économique international sur l’Afrique, le ministre capverdien des Affaires étrangères, Luís Filipe Tavares, a lui aussi affiché sa confiance en vue de la sortie des Requins Bleus, ce samedi à domicile. «Je crois que nous allons gagner le match et la course pour la Coupe du monde. Ce sera un grand évènement pour le football capverdien. L’équipe peut compter sur le soutien du gouvernement et de toute la population capverdienne», a rassuré le chef de la diplomatie du Cap-Vert, interrogé par Inforpress.
Comme quoi, tous les ingrédients sont réunis pour un match de feu à Praia.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here