PARTAGER

L’Equipe nationale a entamé hier à Saly sa préparation pour le Mondial Russe qui débute le 14 juin prochain à Moscou. Une première marquée par la présence de seulement sept joueurs. Le reste du groupe, à l’exception de Sadio Mané et de Khadim Ndiaye, est attendu aujourd’hui.

La Tanière n’a pas affiché hier le plein lors du premier galop d’entrainement de l’Equipe nationale. Sur les 23 joueurs qui doivent prendre part à la Coupe du monde qui va se jouer en Russie, seuls sept étaient présents. Lors de cette séance qui a démarré au stade Fodé Wade de Saly, il y avait Cheikh Ndoye, Cheikhou Kouyaté, Idrissa Gana Guèye, Salif Sané, Mame Birame Diouf, Alfred Ndiaye et Pape Alioune Ndiaye. Ces derniers ont été les premiers à répondre à l’appel du sélectionneur, Aliou Cissé.
Lors de cet entrainement qui a démarré à 17 heures, les sept joueurs, qui ont tous participé à la séance sur la pelouse de Fodé Wade, ont eu droit à une séance de dégraissage très intense et d’assouplissement pendant une 1h 30 mn. Et cela, sous la supervision du coach et du préparateur des gardiens de but, Tony Sylva. Ces séances dont le but est d’évacuer la fatigue due au voyage, mais également de la quarantaine de matchs disputés durant la saison. Ils ont fait aussi quelques touches de balle sous la supervision des préparateurs physiques. Une séance qui annonce la vraie préparation qui devra certainement se faire à leur camp de base, en France. Pour le reste du groupe, certains joueurs sont attendus aujourd’hui pour le deuxième galop d’entrainement.

Kouyaté : «Que Sadio gagne la Ligue des Champions pour nous»
Pour le capitaine des Lions, le premier galop était une façon de se mettre à jour. «J’espère que d’ici deux à trois jours, tout le monde sera là. L’objectif, c’est de travailler dur pour écrire notre histoire et je crois que les choses sérieuses vont bientôt démarrer. Il faut qu’on se donne les moyens d’être au top. Le maitre-mot dans la Tanière, c’est gagner ou rien. Nous savons ce que nous devons faire», a déclaré Cheikhou Kouyaté. Selon lui, il faut tout faire pour être en rythme pour le match amical contre le Luxembourg.
Sur la finale de la Ligue des Champions que va jouer Sadio Mané, Cheikhou Kouyaté y trouve une source de motivation pour l’équipe. «Ce n’est pas un coéquipier qui va jouer, mais plutôt un frère. Et ce match sera une source de motivation pour nous. Nous voulons qu’il gagne cette coupe pour lui d’abord et pour l’équipe aussi», a assuré le sociétaire de West Ham.
abciss@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here