PARTAGER

Le Nigeria a atterri dans le groupe D -considéré par beaucoup d’observateurs comme l’un des plus relevés- avec la Croatie, l’Islande… et l’Argentine bien sûr. La mission s’annonce difficile pour les hommes de Gernot Rohr, mais la surprise reste possible. La grande majorité du groupe a l’expérience d’un Mondial et plusieurs de leurs meneurs du très haut niveau, grâce à leur expérience en club en Angleterre, en Turquie et en Allemagne. Et la question, le Nigeria a-t-il les moyens de devenir la première équipe africaine demi-finaliste d’une Coupe du monde ? Voici la réponse du sélectionneur des Super Eagles. «C’est un rêve, un souhait. Pen­ser qu’on pourra le faire serait prétentieux. On va d’abord essayer de passer les poules. Ensuite, c’est une autre paire de manches, on avisera de match en match en fonction des adversaires», a confié Gernot Rohr. Impressionnants lors des qualifications en éliminant l’Algérie et le Cameroun, champion d’Afri­que 2017, les hommes de Gernot Rohr disposent d’atouts techniques et athlétiques pour rivaliser lors de ce Mondial 2018. Le Nigeria, invaincu en phase de qualification du Mondial 2018, qui a vécu un huitième de finale au Brésil face à la France lors du dernier Mondial, devra sortir le grand jeu.
Avec Africatopsports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here