PARTAGER
Image ref 70109833. Copyright Rex Shutterstock No reproduction without permission. Please see www.rexfeatures.com for more information.

On était habitué dans le onze de départ de Aliou Cissé à la paire de récupérateurs, Gana Guèye-Cheikhou Kouyaté, au milieu de terrain des Lions. Mais au sortir des deux derniers matchs amicaux, contre Luxembourg et Croatie, un invité-surprise s’est signalé dans ce secteur-clé du jeu : il s’agit de Alfred Ndiaye. Bonjour la concurrence !

On avait toujours reproché à l’Equipe nationale du Sénégal l’absence d’un aboyeur, prêt à haranguer ses coéquipiers et agressif à la récupération, à l’image d’un Salif Diao ou d’un Aliou Cissé, actuel patron de la Tanière. Et c’est comme si ce dernier avait trouvé l’oiseau rare en la personne de Alfred Ndiaye.
En effet, au sortir des deux dernières rencontres des Lions, contre le Luxembourg (0-0) et la Croatie (1-2), le pensionnaire de Wolverhampton (Angleterre) s’est signalé de fort belle manière au niveau du milieu de terrain, secteur-clé du jeu.
Présent dans les duels contre le Luxembourg, le milieu de Wolverhampton, qui a profité de l’absence de Kouyaté blessé, a confirmé sa bonne forme du moment face à la Croatie vendredi dernier à Osijek. Associé à Gana Guèye dans l’entrejeu, «Fred» a rendu une copie très propre, autant à la récupération qu’à la relance. Et cerise le gâteau, il a été à l’origine du but sénégalais suite à une superbe ouverture conclue par un but tout en finesse de Ismaïla Sarr.

Confirmer contre la Corée du Sud
D’ailleurs après ce match, l’ancien sélectionneur, Amara Traoré, est tombé sous le charme de ce binational, né à Paris et qui a eu 28 ans le 6 mars dernier. «Alfred (Ndiaye) a joué un match sérieux dans la récupération et sa passe décisive sur Ismaïla Sarr démontre qu’il est en train de gagner en confiance dans ce groupe», a analysé chez nos confrères de l’Aps, l’ancien coach de la Linguère de Saint-Louis. Qui ajoute : «En plus d’avoir donné la passe décisive, Alfred a fait des fautes utiles ayant permis à son équipe de se replacer rapidement.»
Suffisant pour booster la concurrence au milieu où le duo Gana-Kouyaté semble indéboulonnable par rapport au onze-type que Aliou Cissé est en train de peaufiner sur la route du Mondial. Mais avec son statut d’invité-surprise, Alfred Ndiaye a une belle carte à jouer dans ce dispositif de 4-2-3-1 que le sélectionneur est en train de fignoler. Comme quoi le capitaine Kouyaté et Gana Guèye (en petite forme) sont avertis, surtout en perspective du dernier match-test d’aujourd’hui contre la Corée du Sud où on devrait avoir beaucoup plus de certitudes par rapport à l’équipe-type qui va débuter contre la Pologne le 19 juin.
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here