PARTAGER

Comme il est de tradition, le président de la République a procédé hier à la remise du Drapeau national aux Lions du foot en route pour le Mondial russe. Occasion saisie par Macky Sall qui, pour doper la bande à Cheikhou Kouyaté, a convoqué la devise de l’Armée : «On nous tue, on ne nous déshonore pas !»

Pour doper les Lions sur le chemin du Mondial russe (14 juin-15 juillet 2018), le président de la République a mis la barre très haut en convoquant la devise de l’Armée. C’était hier au Palais présidentiel. «Mes chers Lions, je vous demande de donner une belle image du Sénégal et de faire sienne la devise de notre Armée nationale : ’’On nous tue, on ne nous déshonore pas’’», a lâché le Président Sall, à travers un discours galvanisateur.

«Prenez chaque match comme
une finale»
Avant de poursuivre : «Prenez chaque match comme une finale. Repoussez les limites du possible. Ayez faim de victoire, de gloire et de mérite en allant jusqu’au bout de votre rêve.»
Face aux hommes de Aliou Cissé, avec à leurs côtés le président de la fédération, Me Augustin Senghor, et ses collaborateurs, Macky Sall a recommandé aux coéquipiers de Kouyaté de jouer «avec éclat, honneur et combativité» pour leur pays. Il a exhorté les Lions à dépasser les performances de leurs aînés de la génération 2002, quarts de finalistes au Mondial 2002, au Japon-Corée du Sud. «Je ne vous fixe alors aucune limite, sinon allez le plus loin possible dans la compétition. En votre qualité de dignes représentants de notre Peuple, vous avez l’impérieux devoir, à la suite de la génération de 2002, de hisser encore plus haut le nom et l’image du Sénégal à travers le monde. Vous en êtes capables. Vous en avez les potentiels et les moyens», a-t-il soutenu.

«Dem ba diekh !»
Actualité oblige, le Président Sall a fait un clin d’œil à Sadio Mané qui dispute ce samedi avec Liverpool la finale de la Ligue des Champions contre le Real Madrid. «N’ayez pas peur. Toutes les équipes se valent. La preuve : votre coéquipier, Sadio Mané, absent de cette cérémonie, doit disputer avec Liverpool la finale de la Ligue des Champions dans deux jours», a-t-il souligné.
Toujours dans sa dynamique de booster les Lions, le président de la République de lancer une sorte de cri de guerre en wolof «Dem ba diekh».
Macky Sall s’est félicité de la participation des arbitres sénégalais, seul trio africain à prendre part au Mondial, et composé de Malang Diédhiou et ses deux assistants, Djibril Camara et El Hadj Malick Samba.
A l’adresse du président de la fédération, Me Augustin Senghor, le chef de l’Etat, qui était entouré des membres de son gouvernement, louera «la foi et la ténacité dans l’effort» du patron du football sénégalais. Avant d’encourager le ministre des Sports et ses collaborateurs.
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here