PARTAGER

L’ancien attaquant des Lions, Mamadou Niang, considère que le chemin de la qualification du Sénégal à la Coupe du monde 2018 ne sera pas aisé, en dépit de la qualité des joueurs constituant le groupe dirigé par le sélectionneur national Aliou Cissé. «C’est sûr que la qualification au mondial va être compliqué», a déclaré Mamadou Niang, invité de Tribune Vip, une émission de la chaîne spécialisée beinsports.
Le groupe Sénégal est constitué de «joueurs de talent», mais selon Mamadou Niang, «le contexte africain ne favorise pas souvent la qualification avant l’heure». «En Afrique, il n y a plus de petite nation en football, chaque équipe peut battre tout le monde, en plus il y a l’environnement avec les terrains pas aux normes et le climat», a fait valoir l’ancien attaquant des Lions.
De fait, la composition de l’Equipe du Sénégal, avec «des joueurs habitués à des environnements mieux organisés», rend les choses «plus difficiles», a indiqué l’ex-joueur de l’Olym­pique de Marseille (Om), meilleur buteur de la Ligue 1 française en 2009. «Aujourd’hui nous avons un bon groupe avec des joueurs talentueux mais qui évoluent presque tous en Europe, et cela peut être un handicap pour jouer en Afrique où les conditions sont plus difficiles», dit Niang qui n’en pense pas moins que les Lions peuvent se qualifier à la prochaine Coupe du monde. «Ils peuvent se qualifier malgré tout, même si cela va être difficile», a ajouté le footballeur dont la famille est originaire de Thiemping, un village de Podor, au Nord du Sénégal.
Il se dit en revanche plus optimiste concernant les chances du Sénégal lors de la prochaine Can 2017, prévue au Gabon (14 janvier-5 février). «J’ai confiance. Ils peuvent le faire. Nous avons un groupe de joueurs talentueux», a-t-il répondu à la question de savoir si le Sénégal pourrait sortir de sa poule composée de la Tunisie, de l’Algérie et du Zimbabwe. «Nous avons un potentiel pour aller au moins jusqu’en demi-finale, sinon même en finale si on est optimiste», a dit Niang dont l’ambition est de se recycler dans le monde du football, après une année sabbatique.
Aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here