PARTAGER

Le match nul (0-0) entre le Sénégal et le Burkina Faso à Dakar, samedi dernier, a remis toutes les équipes du groupe (D) dans le coup pour la qualification à la Coupe du monde 2018, juge le sélectionneur sud-africain, Stuart Baxter.
«La bonne nouvelle de la journée, c’est le nul entre les équipes du Sénégal et du Burkina Faso, qui remet tout le monde en course pour la qualification», a commenté le technicien des Bafana-Bafana dont l’équipe a été battue 1-2 par le Cap-Vert à Praia, vendredi.
Le Burkina Faso, qui doit jouer le Sénégal mardi à Ouagadougou, pour le compte de la manche retour de la troisième journée du dernier tour qualificatif pour le Mondial 2018, conserve la première place du groupe D avec 5 points (+2). Il est suivi du Sénégal (4 points +1), de l’Afrique du Sud (4 points) et du Cap-Vert (3 points -3).
Revenant sur le match devant opposer son équipe à celle du Cap-Vert, ce mardi, à Durban, Stuart Baxter dit s’attendre à avoir des Requins Bleus requinqués par leur première victoire. «Je m’attends à un match ouvert où toutes les deux équipes vont jouer pour gagner», a-t-il dit dans des propos relayés par les médias sud-africains.
Il reste que pour ce match de Durban, les Bafana-Bafana pourraient compter sur le retour de leur meneur de jeu Thulani Serero (Vitesse Arnhem, Pays Bas), forfait pour la manche aller, à cause d’une blessure aux ischio-jambiers.
L’Equipe sud-africaine ne pourra toutefois pas compter sur son défenseur Erick Mathoho (Kaizer Chiefs, Afrique du Sud), suspendu après avoir été expulsé vendredi à Praia.
Le match Burkina Faso-Sénégal, l’autre confrontation de cette poule D, va se jouer mardi à partir de 18h à Ouagadougou, la capitale burkinabè.

Aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here