PARTAGER

Loin de se laisser guider par la solidarité arabo-musulmane, l’Arabie Saoudite ne devrait pas soutenir le Maroc lors du vote pour l’attribution du Mondial 2026. La monarchie semble plus proche du concurrent, le trio Usa-Mexique-Canada.

Candidat à l’organisation du Mondial 2026, le Maroc espère compter sur la solidarité africaine pour récolter plus de voix que son concurrent, le trio Usa-Mexique-Canada. Le royaume chérifien aimerait aussi bénéficier de la solidarité arabe, mais pour l’instant, c’est mal engagé, du moins en ce qui concerne l’Arabie Saoudite. Président de la General sports authority saoudienne et conseiller au cabinet royal, Turki Al-Sheikh a récemment déclaré que la monarchie votera en fonction de son seul intérêt. Mardi, le dirigeant a même reçu le président de la Fédération américaine de football, Carlos Cordeiro. «J’ai été heureux de rencontrer M. Carlos Cordeiro, président de la Fédération des Etats-Unis de soccer, et président de United 2026, la candidature conjointe des Etats-Unis, du Canada et du Mexique pour la Coupe du monde 2026», a posté Turki Al-Sheikh sur Twitter. Dans la version en langue arabe de son tweet, il précise que le «dossier américain est solide», rapporte le site Médias 24. Autant dire que le Maroc ne devrait pas avoir les faveurs des dirigeants saoudiens…

Afrik-foot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here