PARTAGER

Le vendredi prochain, le Maroc déposera son offre technique pour organiser le Mondial 2026 à Zurich. Un dossier qui sera évalué par une commission de la Fifa selon de nouveaux critères. Les détails.

Une semaine décisive s’annonce pour le dossier de candidature du Maroc pour l’organisation du Mondial 2026. Dossier qui sera déposé le vendredi 16 mars à Zurich, devant le comité de la Fifa, rapporte Al Akhbar du 12 mars.
Concernant la suite des événements, les dossiers des pays candidats seront validés le 10 juin à Moscou avant le vote définitif le 13 juin, la veille du début de la Coupe du monde de Russie. Un vote dont le procédé cherche à rompre avec la précédente ère.
En effet, lors du congrès de la Fifa qui s’est tenu à Bahreïn en mai 2017, ainsi que la réunion du conseil de la Fifa tenue en octobre en Inde, de nouvelles règles d’attribution du Mondial ont été adoptées. Il s’agit principalement de l’évaluation des dossiers de candidatures se basant à 70 % sur les infrastructures et 30 % sur les projections de revenus escomptés de la compétition.
Pour évaluer la candidature du Maroc et celle du bloc nord-américain, une commission chargée de l’étude des dossiers notera chaque candidature sur une échelle qui se situe de 0 et 5. Cette commission est composée du Suisse Marco Villiger, Sg adjoint de la Fifa, de l’Indien Mukul Mudgal, président de la commission de gouvernance, du Croate Zvonimir Boban, également Sg-adjoint de la Fifa, du Slovène Tomaz Vesel, président de la commission audit et conformité, et du Macédonien Ilcho Gjorgioski, membre de la commission des compétitions.
Mais attention, chaque pays candidat doit arracher au minimum 2 points pour valider son dossier technique. En plus de son travail à Zurich, la commission de la Fifa se déplacera au Maroc entre le 17 et le 19 avril dans le but d’inspecter la véracité des éléments cités dans le Bid Book.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here