PARTAGER

Après la débâcle de la candidature à l’organisation de la Coupe du monde 2026, le Maroc, qui a annoncé son intention de remettre le couvert en 2030, peut se heurter à l’Angleterre dont la Fédération envisagerait de se porter candidate, informe Assabah du 18 juillet.
Pourtant, le quotidien rappelle que le Maroc ne pourra viser concrètement que l’édition de 2038, vu la très forte concurrence. Ainsi, la compétition se jouera en 2022 au Qatar, en Amérique du Nord en 2026, en attendant de connaître l’organisateur de l’édition de 2030 pour laquelle le trio Uruguay-Argentine-Paraguay affrontera l’Angleterre. Enfin, pour l’édition de 2034, la Chine a déjà fait savoir son intention de se porter candidate.
Le porte-parole de Theresa May, Premier ministre du Royaume-Uni, a déclaré à l’agence Associated press que le pays possède les infrastructures nécessaires puisqu’il a déjà organisé plusieurs compétitions majeures, dont les Jeux olympiques, sans oublier le savoir-faire dans le domaine sportif et particulièrement le football.
Pour mettre toutes les chances de son côté, l’Angleterre pourra inclure dans sa candidature l’Ecosse, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord. Mieux, les Anglais pourront faire un deal avec les Chinois pour obtenir les soutiens mutuels pour les éditions de 2030 et 2034.
L’autre point fort des Anglais consiste à bénéficier de l’appui des tout puissants pays européens au sein de la Fifa, ainsi que du Commonwealth. Enfin, rappelons que l’Angleterre a organisé la Coupe du monde de 1966, l’unique trophée remporté par les Three Lions à ce jour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here