PARTAGER

Le bilan de l’Equipe nationale masculine de basket au Mondial de Chine est plus que décevant. Après quatre défaites en autant de sorties, dont la dernière en match de classement face à l’Allemagne (78-89) samedi, les Lions doivent sauver l’honneur face à la Jordanie ce lundi.

L’Equipe nationale masculine de basket a une fois de plus enregistré une défaite pour sa quatrième sortie face à l’Allemagne (78-89), samedi en match de classement. Une nouvelle défaite pour les Lions qui menaient pourtant à la pause d’un point d’écart (36-37). Ils ont finalement sombré, comme à chaque fois, dans les deux derniers quart temps (14-11, 22-26, 30-23, 23-18). Malgré un bon match du capitaine Maurice Ndour (17 pts, 4 rebonds) et de Ibrahima Faye (17 pts, 7 rebonds), les Lions n’ont pas réussi à stopper le meneur Allemand Denis Schröder (24 pts, 6 rebonds). Trop insuffisant pour espérer surprendre l’adversaire.
Du coup, comme l’Angola et la Côte d’ivoire, le Sénégal n’a plus aucune chance de terminer meilleure équipe africaine du tournoi pour ainsi se qualifier automatiquement pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020. Même en cas d’une victoire contre la Jordanie ce lundi (8h Gmt), un adversaire qu’ils ont battu (69-64) lors du tournoi international de Suzhou, les Lions ne feront pas mieux que le Nigeria et la Tunisie. Ils auront une seconde chance de se qualifier lors du tournoi préolympique et même ça, ce n’est pas gagné d’avance puisque la Tunisie qui n’a plus son destin en main pourrait se retrouver dans ce tournoi de qualification olympique. Pour les protégés de Moustapha Gaye, il sera plutôt question de sauver l’honneur et de quitter la compétition avec, au moins, une victoire.
Logés dans le groupe H, dit «groupe de la mort», avec la Lituanie (101-47), l’Australie (81-68) et le Canada (82-60), la mission n’était nullement facile pour cette équipe sénégalaise, privée du pivot des Wolves de Minnesota, Gorgui Sy Dieng. Reste désormais à tirer le bilan d’une telle participation. Un rôle qui incombe à la Fédération sénégalaise de basketball qui doit impérativement se remettre en question. Depuis 2013, quatre entraîneurs se sont succédé à la tête des Lions, mais le problème demeure le même. Au moment où certains joueurs n’ont pas manqué de dénoncer les mauvaises conditions de préparation.
wdiallo@lequotidien.sn
(Avec newsbasket)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here