PARTAGER

«L’essentiel est de venir et de montrer qu’on a une fierté en nous, et qu’on ne peut pas se laisser ridiculiser. Le prochain match contre le Canada, on va jouer avec la même mentalité. Maintenant on est dans le tournoi, on va juste avancer, il n’y a plus de recul, aller jusqu’au bout. Il ne faut pas baisser les bras.» Ces mots sont du capitaine de l’Equipe nationale masculine, Maurice Ndour, juste après le match perdu contre l’Australie (68-81) lors de la deuxième journée du Mondial de basket qui se joue présentement en Chine. Une lecture bien loin de celle du premier match contre la Lituanie (101-47) où les Lions ont été inexistants. Si les Lions sont déjà éliminés, au même titre que leur adversaire du jour, le Canada, ce match revêt cependant une importance capitale pour Maurice Ndour et ses partenaires. Après un match remarquable contre l’Australie, il ne faudra pas se «laisser ridiculiser» pour reprendre les termes du capitaine des Lions. La meilleure manière de finir cette compétition serait d’enregistrer au moins une victoire, à l’image des autres représentants africains.
Un pari qui ne devrait nullement poser problème aux poulains du coach Moustapha Gaye qui n’a pas manqué de saluer leur sursaut d’orgueil face aux Boomers de l’Australie. Encore que l’adversaire, privé de tous ses joueurs de la Nba, à l’exception de Joseph et Khem Birch, a eu du mal à trouver ses marques dans cette compétition. C’est dire que c’est vraiment jouable pour la bande à Maurice Ndour. Surtout que, derrière, l’enjeu est de tenter de décrocher l’une des 16 places dans l’un des quatre tournois de qualifications pour les Jeux Olympiques de Tokyo qui seront disputés en juin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here