PARTAGER

L’Equipe nationale féminine entame aujourd’hui sa préparation pour le Mondial en Espagne. Un premier stage qui va concerner uniquement le secteur des meneuses et arrières. Pour cela, Cheikh Sarr a retenu 16 joueuses locales.

Dans le cadre de la participation à la Coupe du monde 2019 en Espagne, l’Equipe nationale féminine entame sa première phase de préparation aujourd’hui au stadium Marius Ndiaye. Un premier stage spécial de trois jours qui ne va concerner que les meneuses et les arrières évoluant sur le plan local, informe une source proche le staff technique des Lionnes. Une particularité qui s’explique, selon le staff technique, par un souci de répondre aux problèmes que connait le basket sénégalais. «Nous avons beaucoup de problèmes dans ce secteur de jeu. On sait tous que le poste de meneur et arrière n’est pas tellement pourvu. On a donc prévu de faire appel à ces listes de joueuses évoluant toutes sur le plan local pour les observer. Ce sont quasiment les meilleures à ces postes actuellement», confie une source proche du staff technique national.
Parmi les joueuses convoquées, il y a pour les Meneuses, Ndèye Khadidiatou Dieng du Dakar Université Club (Duc), Elma Kinta Malou de l’Asc Ville de Dakar, Maty Fall Saint Louis Basket Club (Slbc), Nassira Ba de l’Université Gaston Berger (Ugb), Mariama Siga Barboza de l’As Fonc­tionnaires, Warka Mboup de l’Ascc Bopp, Marième Diouf de l’Asc Les Saltigués et Mariama Ndour de Derklé Basket Club (Deboloc). Au niveau des Arrières, il s’agit de Aminata Kamara du Dakar Université Club (Duc), Couna Ndao et Ndèye Fatou Ndiaye de Saint Louis Basket Club (Slbc), Yaye Irma Diémé de l’Asc Ville de Dakar (Asvd), Louise Oumou Diouf de Iseg Sports, Diarietou Sèye de l’Asc Jeanne d’Arc (Ja), Khady Ndiaye et Fatou Guèye Keïta de l’Asc Jaraaf. Un groupe dont une bonne partie compose l’antichambre de l’Equipe nationale A, ayant participé aux derniers Jeux de la Francophonie, à Abidjan.
Quid des autres secteurs ? Sur ce chapitre, le staff technique national prévoit un second stage d’ici la fin du mois, toujours avec les joueuses évoluant dans le championnat local. Par contre, ce dernier va regrouper tous les secteurs. Quant à la présence des expatriées, il est prévu lors du grand rassemblement de juillet.
En régime internat, le groupe devait entrer en regroupement dans la soirée d’hier pour le staff et les joueuses de Saint-Louis, alors que les autres devaient rejoindre directement le stadium Marius Ndiaye, dans la matinée d’aujourd’hui, informe la source.
wdiallo@lequotidien.sn

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here