PARTAGER

Nommé début décembre, le nouveau coach des Lions du basket n’a pas attendu la signature de son contrat pour débuter le travail. Abdourahmane Ndiaye «Adidas» est déjà en tournée de prospection en France pour les besoins de la première sortie de la bande à Gorgui Sy Dieng en février prochain pour la phase aller des éliminatoires du Mondial 2019.

L’entraîneur de l’Equipe nationale masculine de basket, Abdourahmane Ndiaye «Adidas»,­n’a pas attendu la signature de son contrat (toujours pas effective) pour entamer le travail. Selon des sources proches de l’instance fédérale, le technicien sénégalais est en tournée en France depuis quelques jours pour préparer la phase aller les éliminatoires du Mondial 2019, prévue en février prochain à Maputo, au Mozam­bique. Un rendez-vous qui marquera le grand retour de «Adidas» sur le banc des Lions. Nommé en décembre dernier, le technicien sénégalais n’a pas attendu trop longtemps pour plonger dans le bain. «Il est actuellement en France, il profite d’un séjour pour discuter avec les joueurs et préparer le prochain stage de l’équipe. Abdou­rahmane Ndiaye n’a pas attendu de signer son contrat. Il sait que cela se fera. Donc, il commence son travail pour ne pas perdre trop de temps», a confié notre interlocuteur.
En Hexagone, l’ancien coach de l’équipe féminine de Villeneuve d’Asq pourrait s’appuyer sur les joueurs qui ont disputé le dernier Afrobasket pour constituer son premier groupe. Entre le capitaine Malèye Ndoye, Mouhamed Faye, Maurice Ndour, Antoine Mendy ou encore Xane d’Almeida, une bande de copains qui a terminé à la troisième place en 2017 à Tunis.
Concernant le contrat des sélectionneurs, notre source de révéler : «Ils seront officiellement signés le 1er février 2018. C’est la période durant laquelle débute le contrat du sélectionneur et de ses adjoints (Dame Diouf et Mamadou Diop «Pa­pi»). Néanmoins, avec la Direction technique nationale, le staff a décidé de se mettre déjà au travail.» D’ailleurs, poursuit la source, «il est prévu une séance de travail juste au retour du sélectionneur pour dérouler la feuille de route par rapport au reste du programme et qui sera envoyée au ministère des Sports».
A noter que pour la phase aller qualificative pour le Mondial chinois, le staff technique n’aura que «trois à quatre jours» de préparation à Dakar avant de s’envoler pour Maputo.
Prévue en février prochain, la phase aller réunira le Sénégal, le Mozambique, la Côte d’Ivoire et la République Centrafricaine. Quant à la phase retour, elle aura lieu en juin prochain à Dakar.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here