PARTAGER

La 18e édition du Mondial de basket féminin s’ouvre aujourd’hui à Tenerife, en Espagne. Les Lionnes, vice-championnes d’Afrique en titre, débutent cet après-midi face aux Etats-Unis. Un énorme challenge pour les filles de Cheikh Sarr face à l’une des meilleures équipes au monde.

 (Envoyé spécial à Tenerife) – L’Equipe nationale féminine de basket dispute aujourd’hui son premier match de la phase finale de la 18e édition du Mondial espagnol face aux Etats-Unis. La rencontre est prévue au Santa Cruz de Tenerife, au Quico Cabrera Arena, à partir de 17h Gmt. Une entrée pas du tout facile pour le coach Cheikh Sarr et ses filles, face à l’une des favorites de la compétition, pour ne pas dire la meilleure équipe du monde.
Si le staff technique a eu l’occasion de se frotter à l’équipe championne olympique durant la phase de préparation en France, les enseignements tirés de ce match amical pourrait au moins leur permettre de limiter les dégâts. Il sera plus une question d’honneur et d’orgueil afin de ne pas essuyer la même humiliation subie (58-109), il y a moins d’une semaine.
Il faudra plutôt tenter de réaliser le même match que face à la France où les Lionnes n’ont cédé que dans le dernier quart temps (54-67). Sur ce chapitre, le coach pourra compter sur son secteur intérieur, mais également l’adresse sur les shoots extérieurs avec des joueuses expérimentées, habituées à ce genre de rendez-vous.

Des Lionnes à l’infirmerie
Mais il faudra surtout récupérer certaines blessées. En effet, selon le coach, il y a six filles au moins qui traînent des bobos, à savoir Oumou Khaïry Thiam (entorse cheville), Aïcha Sidibé (genou), Aminata Fall (mollet), Astou Traoré avec la hanche, Yacine Diop (doigt).
En attendant l’avis du staff médical, ce match contre les Etats-Unis sera plus l’occasion de préparer les deux prochains matchs qui seront certainement déterminants pour la suite de la compétition. En effet, après les Américaines, la bande à Astou Traoré sera opposée à la Lettonie ce dimanche (13h Gmt) au Santiago Martin Arena avant de terminer la phase de poule par l’autre grosse pointure, la Chine (mardi, 13h Gmt). Deux autres grands défis qui attendent les vice-championnes d’Afrique, appelées à faire un bon résultat si elles veulent atteindre le second tour.
Selon le règlement de la Fiba, la première équipe de chacune des quatre poules se qualifiera directement aux quarts de finale, tandis que celles ayant pris la deuxième et troisième place de chaque groupe vont jouer des matchs de qualification, en vue de décrocher le ticket du deuxième tour.
Au total, 16 équipes vont prendre part à cette compétition, à laquelle l’Afrique sera aussi représentée par le Nigeria, championne d’Afrique en titre.
wdiallo@lequotidien.sn
Les Poules
Groupe A : Corée du Sud, Grèce, Canada, France ; Groupe B : Australie, Turquie, Argentine, Nigeria ; Groupe C : Japon, Porto Rico, Belgique, Espagne ; Groupe D : Lettonie, Etats-Unis, Sénégal, Chine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here