PARTAGER

Autant la Lituanie était un gros morceau, autant l’Australie reste une grosse pointure. Voilà le défi qui attend ce matin (7 h 30), les Lions pour le compte de la deuxième journée du Mondial de basket qui se joue présentement en Chine. Après la lourde défaite concédée dimanche, face à la Lituanie (47-101), Maurice Ndour et ses camarades auront certainement à cœur de se ressaisir et de montrer un meilleur visage. Un pari loin d’être gagné face à une équipe australienne qui n’a fait qu’une bouchée du Canada lors de la première journée (108-92). Les «Boomers», qui avaient notamment battu les Etats-Unis en préparation, ont en effet infligé une assez lourde défaite aux Canadiens (108-92) dimanche, même si le score final ne reflète pas tout à fait la physionomie de la rencontre, disait Lequipe. Une seconde défaite serait synonyme d’élimination pour les Lions, avant le dernier match du Groupe contre le Canada. Comme c’est le cas pour les autres représentants de l’Afrique, à l’exception de la Tunisie.

Nigeria, Côte d’Ivoire, Angola éliminés
L’Argentine a validé son billet pour le deuxième tour de la Coupe du monde en faisant la différence contre le Nigeria en deuxième mi-temps (94-81), et son intérieur iconique Luis Scola est devenu le deuxième scoreur de l’histoire du Mondial. Josh Okogie a mené le Nigeria avec 18 points. Jordan Nwora ajoute 12 points. Vincent Nnamdi 11pts et Ikenna Iroegbu 10pts ont aussi atteint la barre des dix points. Mais avec deux défaites, le Nigeria est éliminé.
Dans le groupe A, grâce à une grosse première mi-temps (49-32) et aux 28 points et 7 passes de leur meneur Heissler Guillént, les Vénézuéliens ont enregistré leur premier succès de la compétition contre la Côte d’Ivoire (87-71), poussant celle-ci vers la sortie. L’Angola n’a rien pu faire face à l’Italie qui a remporté son deuxième match dans le groupe D (92-61), éliminant par la même occasion les Antilopes noires.

Salah Mejri signe une performance historique
La Tunisie rêve encore de deuxième tour et peut toujours compter sur son joueur vedette, Salah Mejri, auteur d’une performance unique en son genre dans l’histoire de la Coupe du monde Fiba. Ce lundi à Guangzhou, le pivot des Dallas Mavericks est entré dans l’histoire en devenant le seul joueur de 21e siècle à avoir réalisé au moins 20 points, 15 rebonds et 5 contres dans une rencontre de Coupe du monde.
Après avoir joué les poils à gratter contre l’Espagne pendant… une mi-temps (39-42, 62-101 au final), la Tunisie a fait le travail contre l’Iran (79-67) et s’offre donc une chance d’être l’une des surprises du premier tour, à condition de battre Porto Rico, demain.
Pour les Tunisiens, le pivot de Dallas Salah Mejri (2,18 m) a rendu une copie pas loin de la perfection avec 22 points (5/9 à 3 points), 15 rebonds, 5 contres, 3 passes décisives, 2 interceptions et 38 d’évaluation ! Il a été parfaitement secondé par Makram Ben Romdhane (16 points, 6 rebonds, 5 passes).
wdiallo@lequotidien.sn
(Avec newsbasket)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here