PARTAGER

Avec deux victoires contre une défaite, les Lions ont terminé à la deuxième place derrière le Mozambique, pays hôte. Un bilan satisfaisant pour ce tournoi qualificatif au Mondial 2019 en Chine, en attendant la phase retour prévue en juin, à Dakar.

L’Equipe nationale masculine de basket a réalisé un parcours satisfaisant lors du Tournoi de Maputo, comptant pour les éliminatoires du Mondial 2019, prévu en Chine.
Les Lions ont enregistré deux victoires et une défaite. Un bilan satisfaisant avant la dernière phase prévue en juin prochain à Dakar. Avec deux victoires, la bande à Malèye Ndoye termine à la deuxième place derrière le pays hôte, le Mozambique (deux victoires et une défaite) qui dispose d’un meilleur un goal-average (12 contre 6). La Centrafrique et la Côte d’Ivoire (deux défaites et une victoire) complètent le tableau de ce tournoi qui n’a pas été cependant facile pour les Lions.
Après une entame difficile face à la Centrafrique, marquée par les blessures de Mouhammed Faye et Hamady Ndiaye, les hommes de «Adidas» réussissent à s’imposer sur le fil ((70-65). Par contre, face à la Côte d’Ivoire, les Lions retombent dans les mêmes travers et n’auront pas la même opportunité de rebondir. Piégés par les Eléphants, ils n’ont jamais pu mettre en place leur jeu. Logiquement à l’arrivée, ils enregistrent leur première défaite du tournoi (60-67).

Pire entame face au Mozambique avec un 12-0
Pour le dernier match d’hier face au pays hôte, le Mozambique, l’équipe de «Adidas» n’avait donc pas le choix. Il fallait se ressaisir et réaliser une bonne entame. Mais ce sera le pire des scenarii. Les Lions ratent complétement leur entame de match. Pire, ils encaissent un cinglant 12-0 et pas un seul panier après 7 minutes de jeu malgré les nombreuses tentatives sur les shoots extérieurs. Une maladresse incompréhensible, alors qu’en face tout réussit aux Mozambicains qui s’offrent une entame parfaite.
Avec aucun tir primé durant le premier quart-temps (24-32), l’équipe sénégalaise marque son premier panier grâce au pivot, Youssoupha Ndoye, sur lancer-franc (1-12 à 3.21). Avant que la machine ne se mette finalement en marche. C’est d’ailleurs sur un tir primé de Lamine Sambe, comme un symbole de l’adresse retrouvée, que les Lions égalisent (32-32 à 7.33) dans le second quart temps. Avant de prendre finalement les commandes pour la première fois dans ce match. S’ils perdent le quart-temps, suite à des maladresses en attaque, Youssoupha Ndoye et ses coéquipiers avaient fini de trouver la formule pour prendre le dessus sur leurs adversaires.
Face au manque de réussite sur les shoots primés, coach «Adidas» opte pour le jeu intérieur. Une stratégie payante qui contraint les Mozambicains à multiplier les fautes à l’intérieur de la raquette. Ajouté à une défense plus agressive, l’Equipe sénégalaise déroule et fait douter le pays hôte.

Le réveil de Xane D’Almeida
La dernière «heure» se jouera sur le mental. Le meneur des Lions, Xane D’Almeida, jusque-là transparent, prend finalement les choses en main et enchaine deux paniers primés. Un coup de massue sur la tête des Mamba venant de l’un des absents de l’Afrobasket 2017 et qui a été pourtant moyen sur les deux premières sorties des Lions. Ce réveil de Xane D’Aimeida permet à l’Equipe sénégalaise de prendre le large.

Le Sénégal deuxième derrière le Mozambique
Plus expérimentés, les Lions jouent juste et poussent l’Equipe mozambicaine à la faute. Au fil des minutes, l’écart atteint les 10 points (60-50). Malgré plusieurs décisions arbitrales contestables, les coéquipiers de Malèye Ndoye parviennent à conserver leur avance pour finalement s’imposer de huit points (60-52). Une victoire face au pays hôte qui permet d’occuper la deuxième place du Groupe D. En attendant l’étape de Dakar prévue à partir du 25 juin prochain où il faudra être plus mordant.
A noter que les trois meilleures équipes de chaque groupe seront qualifiées pour le deuxième tour, à l’issue des éliminatoires. Ensuite, les 12 équipes qualifiées seront divisées en deux groupes (E et F) de 6 équipes chacune. Les deux meilleures équipes des groupes E et F, ainsi que l’équipe classée meilleure troisième, vont obtenir leur ticket pour le Mondial.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here