PARTAGER

Le Manager de l’Equipe nationale de beach soccer estime «difficile» le Groupe C dans lequel se trouvent les Lions pour le Mondial en Uruguay. «Ce n’est pas une poule facile, surtout avec la Russie, deux fois championne du monde. Le Sénégal va jouer son rôle d’outsider devant la Biélorussie, dont ce sera la première participation et les habitués comme Emirats Arabes Unis», a indiqué Ibrahima Ndiaye «Chita» précisant que le Sénégal n’a jamais joué contre ces trois pays.
Le Mondial de beach soccer aura lieu du 21 novembre au 1er décembre 2019. Seize pays prendront part à l’épreuve.
Champion d’Afrique à plusieurs reprises et vainqueur de la dernière Can, le Sénégal va entrer en lice le 22 novembre contre la Russie, puis la Biélorussie le 24 novembre avant de boucler contre les Emirats Arabes Unis le 26 novembre prochain.
En attendant le début de la compétition, les Lions tiennent une occasion de mieux affûter leurs armes à travers les Jeux mondiaux de beach soccer. «Les Jeux mondiaux se déroulent pour la première fois. Ces jeux se passent comme à la Coupe du monde. Tous les cinq continents seront représentés. C’est un grand tournoi qui n’a rien à envier à la Coupe du monde. Ces premiers Jeux mondiaux se tiendront du 11 au 16 octobre prochain au Qatar», souligne «Chita». Une bonne opportunité «de jauger l’équipe avant le Mondial. Ce sera un baromètre pour nous». Pour ce tournoi, les Lions sont logés dans la Poule C en compagnie du Paraguay, pays organisateur du prochain mondial, de l’Iran et de l’Ukraine.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here